logo

Film

Old Joy, Kelly Reichardt (2006)

movie-screenshot
Les relations entre potes au cinéma se résument souvent à des binouzes, des rires, des délires et des conversations sur les relations sentimentales qui sont, elles, bien plus nuancées. Si les bières premier prix sont bien présentes dans Old Joy, la complexité est néanmoins du côté de l'amitié entre deux hommes : légère gêne des retrouvailles, confort des références communes, poids des non-dits, difficulté à s’ouvrir... Les relations sentimentales sont, quant à elles, repoussées hors-champ (sans pour autant être vidées de leur importance puisqu'elles sont caracteristiques des choix de vie qui ont éloigné les deux personnages principaux). Feignant alors de jouer une autre partition, celle de l'amitié homo-érotique, le film surprend finalement par l'honnêteté de son projet qui ne vise autre chose que de mettre en scène ces fragiles moments de retrouvailles amicales.

coup de coeur
Texte du 10/11/21
DURÉE : 76 minutes
LANGUE : Anglais

PAYS : États-Unis
DISTRIBUTION : Splendor Films
Prochaines séances à Paris
Lun. 27/05
Christine Cinéma Club (6e)
14h00
© Le Rétro Projecteur 2021–2024
Graphisme par claire malot.
Développement par jroitgrund.
« Pour le grand écran, pas la p'tite lucarne ! »